“Ils ont représenté fièrement les couleurs de l’ASSP !”

Ce week-end de 3 jours du 8, 9 et 10 juin fut synonyme de football pour l’ensemble de nos catégories. Un important tournoi international s’est déroulé pour nos U15 : celui de Neuville-sur-Saône.

Tournoi international dit forcément équipes qui viennent du monde entier… Ce fut une nouvelle fois le cas pour cette édition 2019 du tournoi de Neuville.  L’équipe Brésilienne de Sogima était présente tout comme les Japonais de Omiya Ardija ou encore les Danois du FC Nordsjaelland ! 

Il faut dire que ce tournoi organisé au sein du Rhône est très convoité de par son haut niveau. Pour rappel ; de très grands joueurs sont passés par là : Karim Benzema, Samuel Umtiti, Anthony Martial, Corentin Tolisso ou encore Alexandre Lacazette avec l’OL, Renato Sanches avec Benfica… 

Nos U15 invités à ce prestigieux tournoi se sont donc retrouvés avec de grosses équipes, qu’elles soit étrangères ou françaises : Marseille, Lyon, Montpelier, Reims, Bordeaux, Nantes… Mais rien n’importait à nos joueurs qui voulaient montrer leur détermination et leurs qualités techniques coute que coute. 

Tombés dans un groupe solide avec le DFCO, l’OM et Sogima, nos Sangs et Or débutent leur tournoi samedi après-midi avec un premier match contre les Dijonnais. Face à une solide équipe du DFCO, ils arrivent néanmoins à trouver le chemin des filets et terminent le match en les tenant en échec 1-1. Le lendemain se sont déroulés les derniers matchs des poules face à l’Olympique de Marseille le matin et face à Sogima l’après-midi. Nos joueurs subissent leur première défaite 1-0 face à des Marseillais déterminés et sont dans l’obligation de gagner face aux Brésiliens pour espérer voir les ¼ de finale. Chose promise, chose due pour nos san-priots qui ressortent du match face à Sogima vainqueurs 1 but à 0 grâce à une réalisation de Hedi Senadji. 

Quelques heures plus tard, le calendrier tombe : l’ASSP, dernier club amateur encore en lice dans ce tournoi, affrontera les canaris du FC Nantes en ¼ de finale. Face à une belle formation, nos joueurs sont conscients qu’ils vont devoir faire preuve de vigilance et de lucidité pour pouvoir mettre en danger l’équipe nantaise.  Arrive le lundi ; synonyme des phases finales pour l’ensemble des équipes qualifiées. Malgré l’envie de nos #SangEtOr, cela ne suffit pas… Après une expulsion d’un san-priot plus que discutable, la sanction tombe : but des blancs. Malgré les efforts et les nombreuses tentatives, les joueurs d’Ocine et Florian n’arriveront pas à égaliser. Cruelle désillusion pour nos joueurs qui ont montré de très belles choses durant l’ensemble du tournoi. 

Malgré la déception, il reste le match de classement pour les san-priots qui se voient opposés à Bordeaux : ils subissent un lourd revers 3-0. “L’envie n’y était plus… on passe tout près d’une qualification en demi-finale et on n’a pas réussi à digérer ça. On a fait des changements pour permettre aux joueurs qui avaient moins joués de débuter face aux Girondins. Franchement, on a laissé les joueurs se lâcher ; c’était le match de trop” conclu Ocine.

A la fin du tournoi, le classement apparaît : nos joueurs terminent 7èmeex æquo avec le MHSC. Ce fut un très beau parcours pour les san-priots malgré la défaite face à Nantes (grand vainqueur du tournoi) synonyme d’élimination du tournoi principal. 

Les coachs Ocine et Florian sont, malgré tout, très fiers de l’ensemble du groupe : « Nous sommes vraiment très satisfaits du comportement des joueurs sur les 3 jours intensifs de compétition. Ils ne sont pas forcément habitués à dépenser autant d’énergie que ce soit physiquement ou mentalement face à des grosses équipes de centre de formation sur une durée aussi longue ! Tactiquement ? Ils ont respecté l’ensemble de nos consignes et ont répondu aux attentes qui étaient portées sur eux en créant beaucoup de problèmes face aux équipes de gros calibre. Il faut savoir que les équipes que l’on a affronté se connaissent depuis très longtemps alors que nous, nous avions une équipe reconstruite à 60% avec des nouveaux joueurs. Au début de l’année, nous avions fait un gros travail de cohésion et on voit qu’il a payé sur des tournois comme celui-la. Le seul regret ? Ce match de 1/4 de finale face à Nantes… Nous sommes ressortis très frustrés car nous passons tout près des pénaltys et d’une potentielle qualification… Avec cette importante dépense d’énergie, il nous a manqué de la lucidité. Mentalement ? Les émotions sur ce match étaient décuplées et nous n’avons pas réussi à redescendre pour le dernier match face à Bordeaux..Malgré tout, on tient vraiment à souligner leur excellent parcours ! On était le dernier club amateur encore présent en 1/4 ce qui montre une très belle qualité d’effectif. Les joueurs avaient un super état d’esprit et voulaient représenter les couleurs du club jusqu’à la fin.”

“Concernant l’ensemble de l’année ? Ça a été une très belle aventure avec un groupe qui a bien vécu ensemble. C’est une bande de copains qui réalise de très belles choses ! Le groupe a beaucoup de talent ; c’est une génération très prometteuse pour la suite.”

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.