U17 – François Villebrun : “L’objectif numéro un, ça reste le maintien”

Nommé à la tête de l’équipe U17 National durant l’inter-saison dernière, après avoir été l’adjoint de Lionel Bah en National 2 la saison passée, François Villebrun prend peu à peu la mesure de ce championnat si particulier. Suite à un début de saison mi-figue, mi-raisin, il s’exprime sur tous les sujets du chaud du moment à l’ASSP.

La transition entre la N2 et les U17

“Le passage entre la N2 et les U17 s’est bien passé. Même si cela a été rapide, car j’ai appris ma nomination à la fin du mois de juin. J’ai dû m’adapter rapidement avant la reprise en juillet. J’ai pris l’effectif en l’état, tout en faisant quelques retouches. J’ai vite été dans le bain. En plus, cette saison, la catégorie U17 est particulière, car il n’y que les U17 Nationaux, et plus d’équipes en Ligue. Maintenant, il y a juste des U16 derrière nous. C’est spécial, car les joueurs qui ne jouent pas le week-end, ils ne peuvent pas redescendre en U16, ils peuvent jouer en U18, mais c’est compliqué. Chaque week-end, il y a donc des déçus”.

Le début de saison

“Au niveau comptable, après neuf journées, on a 14 points avec 4 victoires, 2 nuls et 3 défaites, on est 6e. Dans l’optique du maintien, c’est correct. Le bilan est ni bon ni mauvais. Mais la dynamique actuelle n’est pas bonne. Après une première série de quatre matchs sans défaite (3 victoires et un 1 nul), on a perdu trois des cinq derniers matchs… On est actuellement dans le dur. Il faut remobiliser tout le monde pour essayer d’inverser la dynamique. Il faut que les joueurs retrouvent la confiance. Depuis la défaite au FC Lyon, on a un peu perdu le fil. Ce derby a cassé notre dynamique. On a perdu 1-5, avec des faits de jeu délicats, avec un carton rouge, deux penalties, des blessés… Après, d’autres raisons peuvent expliquer la mauvaise dynamique. On a du mal à rivaliser avec certaines équipes au niveau athlétique. Contre Besançon (1-4) et Auxerre (0-1), on a eu du mal dans l’impact physique, on a perdu des duels. Quand on a moins le ballon, c’est plus compliqué pour nous, car notre jeu est basé sur la conservation. Mais le manque de confiance et le déficit athlétique n’expliquent pas tout non plus. Les réponses seront collectives. Pour cela, on peut s’appuyer sur notre match référence du début de saison, à Dijon (2-1), où la qualité de jeu a été bonne, avec des efforts défensifs de tous les côtés”.

Les matchs contre Clermont et l’OL

“Contre Clermont, on veut se rassurer. Car la semaine prochaine, il y aura le derby contre l’OL. Mais avant de penser à l’OL, on va pleinement se concentrer sur Clermont. On sera attentif sur le comportement des joueurs. Cette semaine, on a fait beaucoup de jeu, on doit rassurer les joueurs, les remettre en confiance. Ils sont conscients qu’ils doivent faire mieux. On veut faire un match cohérent à Clermont”.

Les objectifs de la saison

“L’objectif numéro un, ça reste le maintien. Ce championnat est à deux vitesses. L’OL est intouchable. Et pour le reste, tout peut aller très vite, dans un sens comme dans l’autre. Si on perd deux matchs, on peut être dans la zone rouge. Et si on gagne deux matchs, on peut être devant. J’espère qu’on reviendra de Clermont avec une bonne surprise avant d’affronter l’OL. Je suis convaincu qu’on va y arriver. Avec mon staff, Alexis Faivre, le préparateur physique, et Slim, le dirigeant, le travail est de qualité”.