Suite à une bonne première partie de saison, l’équipe U17 Honneur de l’AS Saint-Priest souhaite assurer son maintien le plus rapidement possible. Avant le match contre Grenoble, prévu ce dimanche 11 mars à 13h au Stade Jean Bouin, l’entraîneur Cédric Casset fait le point.

Le premier bilan

« On a terminé la phase aller à la cinquième place du championnat, avec 5 victoires, 3 nuls et 3 défaites. Ce départ n’était pas forcément attendu. Mais cette place, c’est du bonus, car on évolue en U17 Honneur avec un groupe majoritairement composé de U16. Autant dire qu’on a fait une sacrée performance en 2017 ! ».

La reprise en 2018

« On n’a joué qu’un seul match, car la rencontre du week-end dernier contre le Cascol a été reportée. On a pris une valise 0-6 à Andrézieux… Mais c’est un peu compliqué en ce moment, car à la trêve hivernale, j’ai perdu plusieurs joueurs importants, qui renforcent désormais notre équipe U17 National. Donc j’ai d’autres joueurs, et je découvre un peu une partie de mon groupe. Il faut se servir de ça pour faire de la formation avec des joueurs en manque de confiance. C’est enrichissant pour tout le monde. C’est la première fois que nos U16 renforcent nos U17 en cours de saison. C’est une fierté pour moi, car cela montre que le travail a été bien fait ».

L’objectif

« Avec un match en moins, on est 7e avec 17 points, à trois unités du Top 5. C’est un championnat serré. Si j’avais tout mon groupe, vu qu’on a aussi des blessés, on pourrait essayer de s’accrocher au wagon de tête. Mais l’objectif, ça reste le maintien. Pour le club, il est important de sauver les deux équipes du groupe U17 en National et en Honneur, vu qu’on ne peut pas jouer plus haut. De notre côté, il faudra prendre des points contre les équipes d’en dessous pour se maintenir ».

Les points d’amélioration

« Quand on perd, ça ne rigole pas, on prend des valises… Donc il faut essayer de corriger ça. Mais après une défaite, on a souvent enchaîné de bonnes périodes sans défaite. Donc espérons que cela se confirme dans les semaines à venir. À court terme, j’aimerais que les U17 Nationaux se sauvent le plus rapidement possible pour pouvoir récupérer tout mon groupe. Ce sera de toute façon le cas en fin de saison, vu que les U17 terminent leur championnat fin avril. Mais je tiens à dire qu’on communique beaucoup avec Ghislain, le coach des U17, qui aligne la meilleure équipe possible sans faire de différence entre un U16 et un U17 ».

Le match contre Grenoble

« Après le gros accident de l’aller (défaite 3-9), la motivation se fera d’elle-même. J’espère que mes joueurs joueront avec une forme de révolte et de la fierté. Il faut gagner chez nous ! Mais un nul contre le GF38 serait déjà une bonne performance parce que Grenoble a une très belle équipe. C’est la formation qui m’a le plus impressionné à l’aller. Je pense qu’ils vont titiller le Cascol et Bourg pour la montée en National. On s’attend donc à jouer un joli match ».