En préambule de la rencontre face à Manival, prévue ce dimanche à 13h au Stade Armand Yaghlian de Saint-Priest, Maxence Pieulhet s’est confié sur sa saison en cours à la tête des U15 Promotion Ligue.

Le bilan de la première partie de saison

« La phase aller a été compliquée en termes de résultats, avec 12 points au compteur. On a gagné des unités contre nos concurrents, tout en perdant bêtement des points en route. Je pense notamment aux défaites contre Bourgoin (2-3) et Pierrelatte (1-2) ».

Le début de l’année 2018

« Depuis la reprise de la phase retour, on a fait quatre matchs, avec deux victoires, un nul, et une défaite. Le revers de la semaine dernière contre Saint-Chamond (1-4) est frustrant, car on ouvre le score en début de match, puis on prend des buts à cause d’erreurs défensives… On doit encore corriger certains points, au niveau de la rigueur. Depuis 2-3 semaines, on travaille donc beaucoup sur le plan défensif. On bosse sur le cadrage du porteur et la couverture défensive, sans toutefois perdre en qualité technique dans la relance. Désormais, quand on ne peut pas gagner un match, il va falloir qu’on sache ne pas le perdre ».

L’objectif de la saison

« Avec les joueurs, on s’est fixé un but pour cette deuxième partie de saison. On veut faire une meilleure phase retour qu’à l’aller. Sur les quatre matchs du mois de mars, on voulait prendre neuf points. Pour l’instant, on en a six, grâce aux deux victoires contre Firminy (3-2) et l’Essor (3-0). On veut donc avoir 22 unités avant la trêve d’avril, pour la vivre sereinement. On est encore sur les rails pour remplir cet objectif ».

Le match contre Manival

« Il faut gagner contre Manival pour remplir le contrat. Et on ne doit surtout pas les relancer en perdant. Puisque l’objectif, ça reste le maintien, même si on regarde aussi devant au classement, sachant que la 5e place n’est qu’à trois longueurs. Contre Manival, on a perdu le match aller (1-2). Ils ont une équipe athlétique, donc on sait à quoi s’attendre… ».

La suite de la saison

« Lors de la reprise contre L’Etrat en avril, on repartira avec un esprit revanchard, car à l’aller, on a perdu à domicile sans marquer de but… Après, on reste confiant pour le maintien. On a de la marge par rapport aux trois derniers. Mais il faut aller le chercher le plus rapidement possible pour pouvoir commencer à travailler en vue de l’année prochaine. L’idéal serait de maintenir les trois équipes U15 le plus vite possible, et notamment l’équipe D2, pour pouvoir faire monter des joueurs en équipe supérieure ».