Actuellement sur la touche, à cause d’une rupture du tendon d’Achille, Franck Valente continue de suivre attentivement ses U15 D2. Suite à une première partie de saison compliquée, l’entraîneur d’origine napolitaine espère bel et bien se maintenir le plus rapidement possible. Avant le derby contre le FC Lyon, prévu ce dimanche à 9h30 au Stade Jean-Bouin, il fait donc le point.

Le bilan de la première partie de saison

« On est actuellement 10e sur 12 après 12 matchs, avec 3 victoires, 1 nul et 8 défaites. La première partie de saison a été difficile. Mais mes petits, qui pour la plupart sont en première année, jouent contre des plus grands, tout en découvrant le football à 11. C’est peut-être une pseudo excuse, mais l’écart morphologique est réel à cet âge-là. Mais si on arrive à compenser ce manque physique par plus de technique et d’intelligence de jeu, ça peut le faire. On aurait pu avoir 6 points de plus. Car on a bêtement perdu certains matchs par manque de concentration dans le placement, et par manque de justesse technique. Du coup, on est dans le gouffre… ».

L’objectif

« Il va falloir batailler pour se maintenir. En mars, nous avons des matchs importants à jouer contre des concurrents directs. Donc tout en restant dans la formation, on devra développer un esprit compétiteur pour engendrer des points, surtout dans la situation où l’on est. Il faudra donc faire des résultats à ce moment-là. Mais les petits ont plus de maturité après six mois de découverte. Je suis donc optimiste ! On doit gagner un match sur deux pour se maintenir, lors des 10 dernières journées. Et en enchaînant deux victoires de suite, on peut se donner de l’air, vu que les équipes devant nous n’ont que quelques points d’avance ».

La reprise

« On s’est arrêté le 21 décembre, puis on a repris le 16 janvier. On a joué notre premier match de championnat le week-end dernier. On a perdu 0-3 contre Garon, le leader. Ils ont une très belle équipe. On a logiquement perdu, en prenant des buts sur coups de pieds arrêtés… ».

Le match contre le FC Lyon 4

« Ils sont 5e du classement. On joue chez nous, on veut faire un résultat. Au match aller, on avait gagné 4-0. On avait fait un grand match, tout le monde avait été très bon. Le FCL alignera une équipe compétitive, et ils viendront chez nous avec un esprit de revanche. Mais on doit lancer l’opération maintien dès ce week-end avec un succès ! ».

L’équipe 3

« On doit jongler entre nos U14, les U13 qui montent, et les U15 qui descendent. Les U13 ne sont pas ridicules. Mais les U15 qui descendent devraient apporter un plus, ce qui n’est pas toujours le cas. D’une manière générale, le groupe se bat, travaille et progresse. Les joueurs sont réceptifs. L’objectif global, c’est d’obtenir le maintien pour les trois équipes U15, avec Maxence et Samir en Pro Ligue, et Yanice en Elite ».

Ma période de convalescence

« En accord avec le président et Yanice, je reviendrai diriger l’équipe quand je pourrai être autonome et remarcher normalement, à savoir au début du mois de mars. En attendant, c’est Samir Dehimat qui me remplace, aux côtés d’Antoine Tarin. Je suis toujours mon équipe bien entendu, mais je reste en retrait, et c’est Samir qui fait logiquement l’équipe, car il entraîne les gamins pendant la semaine ».