U14 R1 – Samir Dehimat : “Le groupe progresse et travaille bien”

Nommé à la tête de la nouvelle équipe U14 R1 de l’AS Saint-Priest, Samir Dehimat se veut assez confiant pour la suite de la saison. Malgré un début de saison difficile, avec une septième place sur 10 après huit journées, le match nul glané contre l’ASSE samedi (0-0) augure effectivement des jours meilleurs. Le coach en est convaincu.

Nomination à la tête des U14 R1

“Mon arrivée s’est plutôt bien passée. J’ai récupéré le groupe en juin, le recrutement avait été fait en amont. Cela fait 5 ans que je suis au club, j’ai été pendant 4 ans adjoint dans différentes catégories. J’ai passé de très bons moments, notamment avec les U19 R1, il y a deux ans en finissant champion avec Lionel Bah. Pour cette saison, le club m’a fait confiance en me donnant la responsabilité des U14 et je remercie les dirigeants. Avec cette catégorie, je suis purement dans la formation. Pour les joueurs, c’est leur première année à 11, j’ai 10 recrues. Donc on travaille beaucoup pour faire un bon groupe techniquement, tactiquement, physiquement et mentalement”.

Le bilan du début de saison

“Le début de saison était plus bon avec deux nuls, dont un contre un club pro, Clermont. Ensuite, nous avons vécu une période difficile en concédant trois défaites de suite contre trois clubs faisant partie des quatre premiers au classement. Depuis trois matchs, on est mieux, avec une victoire contre Bourg, une défaite et un très bon match le week-end dernier contre l’ASSE (0-0). Sainté est deuxième en concédant le nul alors qu’ils avaient six victoires et une seule défaite contre l’OL. Le groupe progresse et travaille bien, on fera une meilleure deuxième partie de saison. Désormais, il nous reste un dernier match qui va être très dur contre Chambéry. J’ai confiance en mon groupe et on donnera tout”.

Les objectifs

“L’objectif est de préparer au mieux les joueurs à la saison prochaine en gardant un maximum des joueurs. Pour ce faire, j’ai la chance de pouvoir travailler sans la pression du résultat, même si je reste un compétiteur dans l’âme. En effet, faisant partie de la poule miroir avec les U15, je descendrais seulement si nos U15 descendent. Mon souhait est d’essayer de faire jouer un maximum de joueurs avec moi, et j’en suis déjà à 23 sur 29 pour huit matchs joués”.