TRAVAUX JOLY

La Mairie de Saint-Priest a lancé un vaste projet de réaménagement du Complexe Sportif Jacques Joly de Saint-Priest. Historiquement composé d’un terrain en pelouse naturelle (et une tribune) ainsi de deux terrains en stabilisé, le nouveau complexe sera composé de deux terrains synthétiques nouvelles génération (dont un homologué niveau 4) ainsi que d’un terrain en pelouse naturelle réaménagé. En plus des trois terrains, la Ville détruira la tribune pour en construire en flambant neuve qui comprendra de nouveaux blocs vestiaires, une nouvelle buvette, une salle de musculation mais également un espace VIP pour nos partenaires.

L’AS Saint-Priest vous permet grâce à cette page sur notre site provisoire de suivre semaines après semaine l’avancement des travaux du complexe.

Mercredi 17 avril : Après avoir procédé à la pose de différentes sous-couches sur le futur terrain synthétique, Parc & Sports a apposé ce matin les premières bandes de gazon synthétique sur le terrain Jacques Joly n°2 (synthétique qui devrait être homologué niveau 4). Pour le JJ n°3 (terrain synthétique pour l’école de foot) pas d’avancement. Concernant la construction du nouveau bâtiment, l’intégralité des murs sont posés pour le rez de chaussée (nouvelle buvette + vestiaires) alors que le premier étage devrait être construit prochainement.

Lundi 8 avril : Après la pluie de la semaine passée qui a ralenti le chantier, retour aux affaires ce lundi avec la pause de nouvelles couches qui seront sous le revêtement synthétique des terrains, les mats d’éclairages ont aussi été acheminé jusqu’a Saint-Priest. Les contours du nouveau bâtiment se dessinent…

Vendredi 29 mars : Les travaux se poursuivent sur le Complexe Joly, les murs du premier étage du futur bâtiment sont presque tous montés. Les terrains synthétiques poursuivent leur construction. Voici quelques photos de l’évolution des travaux.

Mercredi 20 mars 2019 : Les couches s’accumulent sous les futurs terrains synthétiques et les murs sont presque tous posés pour le nouveau bloc buvette / vestiaires / espaces partenaires !

Jeudi 7 mars 2019 : Les fondations sont coulées pour le nouveau bâtiment. Au niveau des terrains, les équipes de chantier s’occupent d’enlever les surplus de terre avant de procéder a la pose des couches de revêtement qui sauront sous le revêtement synthétique.

Lundi 11 février 2019 : Les arbres qui étaient autour des terrains en stabilisé sont déracinés, ce qui lance le début des travaux sur le complexe Jacques Joly. Place à près d’un an de travaux pour laisser place à un complexe très moderne.

Mercredi 22 novembre 2018 : Les U7 de Jean-Marie et Roger s’entrainent pour la dernière fois de l’histoire sur les terrains en stabilisé. Une page de l’histoire du club se tourne. Les deux terrains, devenus hors du temps, seront prochainement remplacés par deux terrains synthétiques.

Samedi 12 mai 2018 : Inauguration de la nouvelle pelouse du Stade Jacques Joly lors de la rencontre de National 2 entre l’ASSP et la réserve du Paris-Saint-Germain (1-1). Le coup d’envoi fictif est donné par Gilles gascon (Maire), Eric Lemaire (Adjoint aux sports) et Laurent Scheiwe (Vice-Président).

Lundi 24 novembre 2017 : Après avoir enlevé l’ancienne pelouse du Stade Joly il y a quelques semaines et creuser le sol, la Société Parcs & Sports dépose plusieurs centimètres d’une nouvelle terre qui permettra au futur gazon de mieux prendre racine.

Samedi 20 aout 2017 : En ce samedi d’été, la National 2 reçoit Moulins Yzeure. Ce sera le dernier match sur l’ancienne pelouse du club qui sera enlevée la semaine prochaine pour laisser place à un nouveau gazon.

Magazine Couleurs – Septembre 2017 :

J’ai souvent entendu dire que lorsqu’un club rénovait ses infrastructures, cela se traduisait automatiquement par une montée l’année suivante. J’espère que c’est vrai ! », plaisante Patrick Gonzalez, président de l’ASSP. Symbole de la période faste qui entoure actuellement le club de foot sanpriot, la Ville a validé cet été le programme de rénovation du stade Jacques Joly. Des quatre projets encore en lice, c’est celui du cabinet d’architecte lyonnais Albert Constantin qui a été retenu pour donner un coup de jeune à l’équipement municipal des années 60. Parmi les principaux aménagements, on trouve la création de deux terrains synthétiques d’entrainement homologués, le remodelage d’une piste d’athlétisme pour les scolaires, des tribunes plus fonctionnelles, dotées d’une coursive permettant de regarder les matchs sur l’ensemble des terrains, des vestiaires plus grands, une nouvelle entrée réservée au public donnant sur la place Buisson, une buvette extérieure flambant neuve, sans oublier la création d’un espace partenaires convivial… Un projet de 5,2 millions d’euros qui devrait répondre au cahier des charges strict de la Fédération française pour le niveau National 2, voire un peu plus. « Ça va être magnifique, confie Patrick Gonzalez. La Ville et les architectes ont vraiment répondu à nos attentes, c’est-à-dire à celles d’un grand club. Aujourd’hui, nous avons plus de 600 licenciés, dont 25 équipes jouant au plus haut niveau de leurs catégories. Ces deux terrains synthétiques vont nous permettre de couvrir près de 80 % de nos besoins d’entrainement et de réunir une grande partie de nos activités. L’objectif était déjà de jouer en Ligue 2 dans le futur, mais cette rénovation rend notre ambition encore plus accessible. » Si le projet dans sa forme actuelle permettait à l’ASSP de grimper encore un échelon, la réussite du club dans sa quête du haut niveau pourrait conduire la Ville à quelques investissements supplémentaires. Une situation anticipée par le cabinet d’architecte qui a déjà proposé plusieurs solutions. « Si nous avons choisi ce projet, c’est aussi parce qu’il peut évoluer dans le temps, précise Éric Lemaire, adjoint au sport. Certaines cloisons peuvent être aménagées, il y a de la place pour un nouveau bâtiment dans le prolongement des autres. Nous sommes parés à toute éventualité si l’ASSP venait à accéder à la Ligue 2 ». En attendant la livraison du futur stade Joly prévue pour le lancement de la saison 2019-2020, les travaux de rénovation ne devraient pas commencer avant l’été prochain. Le temps d’effectuer toutes les études et concertations préalables à ce genre d’opération. De manière plus urgente, l’ancienne pelouse du terrain d’honneur ne permettant pas à l’ASSP d’évoluer convenablement en National 2, la Ville a consenti à un effort supplémentaire pour installer dès le mois de septembre un nouveau gazon naturel et un système d’arrosage dernière génération. D’ici à ce que l’herbe développe des racines suffisamment solides, l’ASSP jouera ses matchs à domicile à Décines. Les supporters sanpriots devront attendre un peu avant de faire résonner le stade de leurs chants aux couleurs sang et or.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *