L’AS Saint-Priest recevait ce week-end en N2 l’équipe du SAS d’Épinal dans le cadre de la 23ème journée du championnat.

En première mi-temps l’ASSP a eu du mal à se mettre en place. Les attaquants spinaliens posaient d’emblée des difficultés aux Sang Et Or, mais Yannick Martin était, comme souvent cette saison, décisif. Stoppant notamment un face à face. Pas grand-chose à se mettre sous la dent pendant ses 45 premières minutes.

En seconde mi-temps, les coéquipiers de Mickaël Fourtier vont trouver la faille grâce à Zakariya Abarouai rentré quelques secondes auparavant. Par la suite, les San-Priots vont pousser pour se mettre à l’abri mais le bloc spinalien restait hermétique.

Un manque de réussite qui sera puni par les visiteurs. Juste avant la 75ème minute, le capitaine Kodjia égalise pour son équipe sur coup-franc.

Dans les derniers instants, c’est Saint-Priest qui se procurait les plus grosses offensives mais les incursions de Zakariya Abarouai et la frappe d’Éric Mathieu manquaient de justesse.

 

Le score ne bougeant plus, l’ASSP prend un bon point face à Épinal et compte désormais 6 longueurs d’avance sur le premier relégable avant de se déplacer chez deux équipes du haut de tableau : Andrézieux ce samedi puis Villefranche le samedi suivant.

 

Saint-Priest : Martin – Lahaye (puis Gaudin), Koffi, Fourtier, Legros – Varsovie, Mathieu, Bendaoud (puis Mahaya) – Boukaka, Borodine (puis Abarouai), Gbaguidi