Recrues N2 – Sofien Benbachir : “Je veux donner le meilleur pour l’équipe”

Arrivé cet été en provenance de Chamalières (champion de N3 la saison dernière), Sofien Benbachir veut franchir un cap à l’AS Saint-Priest. À 24 ans, le milieu de terrain aura d’abord pour objectif de faire son trou dans l’équipe de Lionel Bah à son retour de blessure.

Parcours

“J’ai commencé le foot à l’Olympique Clermont, en débutants et en benjamins. Puis je suis allé à Cébazat et à l’ASM (U17 National). Je suis ensuite parti au Puy, où j’ai joué en U17 National, en U19 National et en CFA 2. Par la suite, je suis parti à Vichy en DH. Et finalement, j’ai passé les deux dernières années et demi du côté de Chamalières (N3). Quand j’étais jeune, j’ai aussi joué au futsal à côté du foot à 11”.

Arrivée à l’ASSP

“Mon arrivée s’est bien passée. J’ai été bien accueilli. L’ambiance dans le groupe est bonne. Entre la N3 et la N2, il y a du changement, surtout au niveau des entraînements, dans le rythme. À Saint-Priest, c’est plus structuré. J’ai connu un début de saison difficile car je me suis blessé à la cheville contre Gueugnon pendant la préparation estivale. Du coup, j’ai été absent pendant un mois. Je vais reprendre l’entraînement avec le groupe cette semaine. C’est dur pour une recrue de commencer avec une blessure, mais c’est comme ça, la saison est encore longue”.

Objectifs

“Au niveau collectif, j’espère qu’on remplira les objectifs fixés par le club. D’un point de vue individuel, je veux donner le meilleur pour l’équipe. Les statistiques viendront après. La concurrence est saine au milieu de terrain”.

Partie décalée

“Qualité : mon mental. Défaut : mon pied droit. Passion : être avec mes proches. Joueur : Jessim Mahaya (rires), et sinon, Ronaldinho. Équipe : le Real et l’OM. Entraîneur : Jurgen Klopp. Dans ma carrière, Mike Juban m’a particulièrement marqué au Puy.

Le plus technique dans le groupe ? Jessim. Le plus rapide ? Chris. Le plus timide ? Vas. Le plus chambreur ? Romaric. Le plus râleur ? Naim. Les leaders ? JB, Micka, Jessim et Yannick”.