Auteure d’une belle saison, l’équipe Régional 2 de l’AS Saint-Priest affrontera une montagne ce week-end, avec la venue de l’invincible réserve de Limonest. Avant ce match au sommet, le coach Nicolas Rioux fait le point sur sa formation.

Le bilan

« Le premier bilan de la saison est contraignant. On a fait un bon départ. Puis on a enchaîné avec des performances décevantes en novembre-décembre. Avant d’être très bon en 2018. L’objectif du club, qui était la montée en R1, n’a pas été respecté. C’est dur, mais on est tombé sur deux très belles équipes, avec la réserve de Limonest et Valence. À ce moment de la saison, on est la deuxième défense, et la deuxième attaque du championnat. Donc cela prouve qu’on a fait une bonne saison quand même ».

L’avenir

« On essaye de préparer la saison prochaine. Mais c’est compliqué en ce moment. On a du mal à composer les effectifs, vu que la N2 et la R3 doivent se maintenir. Du coup, ce n’est pas évident pour nous… Chacun veut se défendre au mieux dans son championnat ».

Le top et le flop de la saison

« Le moment fort de la saison, c’est la victoire 3-0 contre Seyssinet en février 2018. Ce match a été l’élément déclencheur de notre bonne série de sept victoires de suite. En début d’année 2018, on a fait un gros travail psychologique. Les arrivées de Stan et de Thomas, qui est aujourd’hui en N2, ont dynamisé le groupe. On n’a plus perdu depuis huit matchs. On est premiers sur la phase retour, on n’a encaissé que quatre buts en 2018. Tout cela grâce à une certaine stabilité, avec un même dispositif défensif sur plusieurs matchs d’affilée. Il faut aussi dire que les joueurs descendus de la N2 ont toujours apporté un plus.

Le pire moment ? La défaite à Valence (2-3). On a perdu juste avant les Fêtes de Noël. On savait qu’on avait un trou de 2-3 mois derrière, on était huitième au classement… Cela n’a pas été facile à gérer ».

Le but

« L’objectif est de terminer troisième, vu qu’on a dix points de retard sur le second, et cinq d’avance sur le quatrième. Il faut aussi qu’on termine la saison avec des perspectives pour l’an prochain. On veut intégrer des U19 en R2 pour les rôder au monde seniors. La R2, c’est un championnat difficile, même s’il est dévalorisé. Pour les jeunes, c’est hyper formateur de venir avec nous, surtout pour qu’ils prennent confiance en vue de la suite ».

Le match contre Limonest, samedi à 20h au Stade Jean-Bouin

« On aimerait bien être le premier club à faire tomber cette équipe, qui reste la seule encore invaincue dans la Ligue. Mais ce sera très dur, car il y a beaucoup de changements et d’incertitudes dans mon groupe… On a une réelle envie de gagner ce match, mais ce sera délicat. Limonest, qui a une équipe mature, jouera le coup à fond, vu qu’ils ne sont pas encore sûr de monter ».