Ancien de la maison sang et or, sachant qu’il a passé plus de dix ans à l’AS Saint-Priest, Nicolas Rioux entraîne l’équipe réserve en R2 cette saison. Avant le gros match contre Andrézieux B, prévu ce dimanche à 14h30 à L’Envol Stadium, le coach fait le point sur la saison en cours.

La présentation

« J’ai été joueur à l’ASSE jusqu’à mes 19 ans. Après, j’ai joué à L’Etrat en DH. En même temps, j’ai préparé mon Brevet d’Etat sur deux ans avant d’arrêter ma carrière de joueur à 21 ans. J’étais un peu blasé, et je me suis orienté vers le métier d’éducateur sportif. J’ai commencé à entraîner à L’Etrat avec les U15 et les U17. Puis Eric Guichard, qui était l’entraîneur de l’équipe première de l’ASSP à ce moment-là, m’a demandé de venir à Saint-Priest, où j’ai commencé par deux années avec les U13 Honneur, puis deux saisons en U14 Fédéral. Ensuite, j’ai coaché en U17 National pendant deux ans puis les U19 pendant trois ans tout en étant salarié du club en tant que responsable technique jeune des U12 aux U17. J’ai ensuite quitté le club pour un projet au Maroc, qui n’a finalement pas abouti… J’ai donc fait une pause d’un an avant de revenir ici l’an dernier en tant qu’adjoint de la HR. Et cette saison, je suis entraîneur principal de l’équipe réserve en R2. En dehors du club, je suis éducateur sportif de la ville de Saint-Priest ».

La philosophie de jeu

« Au niveau du système, j’apprécie le 3-5-2, mais aussi le 4-1-4-1. J’aime que mon équipe reparte de derrière. Je veux avoir la possession, et peut-être trop car notre jeu n’est pas assez direct parfois. Je fais des séances jouées. Tous les entraînements sont à base de jeu, on fait tout avec le ballon. Tout cela pour perfectionner le jeu au sol avec de la technique, ce qui est assez facile à Saint-Priest car on a de bons joueurs ».

La gestion d’une équipe réserve

« En R2, j’ai un effectif de 22 joueurs. Chaque jeudi, Christian Scheiwe, l’entraîneur de la N2, met six joueurs à ma disposition. Je dois donc faire beaucoup de choix avant le match du week-end. Mais l’entente est très bonne avec Samir et Christian, mais aussi avec Michael et Gerald de la R3. Avec Jean-Pierre, que je remercie pour son soutien, tout comme Maxence et Corentin, les préparateurs physiques, on se fait plaisir avec un groupe homogène. Il y a de la qualité. Le groupe est jeune et travailleur. Les joueurs qui descendent de la N2 apportent leur maturité et leur expérience. C’est un plus. Ils calment et encadrent les plus jeunes. En R2, notre immaturité est une faiblesse, mais en même temps, la jeunesse fait aussi notre force puisqu’on de la fougue, de l’envie et du jus ».

Le début de saison

« Le seul point noir du début de saison, c’est la défaite à Aubenas (0-1) lors de la deuxième journée, alors qu’on a maîtrisé le match. Ensuite, le nul contre Saint-Chamond (1-1) a été difficile à digérer car on loupe un penalty à 1-0 pour nous et on se fait égaliser en toute fin de match… On a encore du travail. Mais on ne prend pas beaucoup de buts (2). On est costaud défensivement. Quand la mayonnaise prend bien, comme contre Chavanay (5-0) et Saint Genis Laval (5-0), ça joue en marquant beaucoup de buts. Chaque week-end, l’équipe change. Mais c’est assez facile pour moi car j’ai connu la plupart des joueurs chez les jeunes avant. Et cela m’aide dans la gestion du groupe ».

Le match contre Andrézieux B

« C’est une réserve de qualité puisque leur équipe première est première en N2. On s’attend à un gros match sur un super terrain. Il faut faire un résultat, on n’a pas le choix. Surtout qu’après ce match, on jouera aussi Limonest B, le leader, le 19 novembre. On doit bien gérer cette étape de montagne tout en ayant une pensée pour la R3. Le but, c’est d’avoir un groupe de qualité dans chaque équipe. Je préfère envoyer mes remplaçants en R3 pour qu’ils aient du temps de jeu. C’est important pour tout le monde. Il faut que les joueurs prennent du plaisir ».

L’objectif de la saison

« La direction veut qu’on joue le haut de tableau, avec comme but une accession en R1. Mais par malchance, on est tombé dans le groupe de Limonest B, qui réalise pour l’instant un sans faute. On suit bien le train. Avec les joueurs, on s’est fixé un premier objectif : on veut être dans les trois premiers à la trêve en étant proche du leader. Tout cela pour aborder la phase retour de la meilleure des manières. Mais ce sera dur, car il n’y a pas de match facile ».