Ce samedi 16 décembre, à 18 heures au Stade Raymond Troussier de Décines, l’AS Saint-Priest reçoit Le Puy pour le compte de la 14e journée de National 2.

Le week-end passé, en enchaînant une deuxième victoire de suite à Montceau (2-1), après celle acquise contre Jura Sud fin novembre (2-1), l’ASSP s’est donnée de l’air dans sa quête de maintien. Provisoirement septième du championnat, sachant que plusieurs matchs ont été reportés samedi dernier en raison des mauvaises conditions météorologiques, les Sang et Or se situent donc dans le ventre mou de la N2 avec quatre points d’avance sur la zone rouge. Mais pas question de se relâcher, bien au contraire !

Face au Puy, un adversaire étant situé une unité au-dessus, la troupe de Christian Scheiwe souhaite faire un résultat pour poursuivre sa bonne série lors de son dernier match de l’année 2017 à domicile. Et une victoire face à un candidat aux premières places donnerait en tout cas une bonne bouffée de confiance avant d’aborder le dernier déplacement de la phase aller, sur la pelouse de la réserve du Paris Saint-Germain, le mercredi 20 décembre prochain.

L’adversaire : Le Puy Foot 43 Auvergne

6e avec 19 points (5 victoires, 4 nuls, 4 défaites ; 18 buts marqués, 18 buts encaissés).

Fondé en 2009, après plusieurs fusions entre divers clubs des alentours, Le Puy Foot 43 Auvergne joue en quatrième division depuis 2015. Expérimentée en National 2, l’équipe de Roland Vieira est même passée tout près d’une montée en National la saison dernière, en terminant second derrière Grenoble.

Après un début de saison compliqué, le club auvergnat a su relever la tête après la claque reçue à Belfort mi-octobre (0-4). Invaincu depuis cinq rencontres, Le Puy est en pleine bourre puisqu’il vient d’enchaîner deux victoires contre Schiltigheim (3-0) et l’OL B (2-1) puis un nul contre Annecy (0-0) le week-end dernier. C’est donc un adversaire coriace qui va affronter Saint-Priest samedi.

Le joueur à suivre : Mickaël Fourtier

Promu capitaine de la National 2 depuis quelques matchs, et la blessure du gardien et ancien porteur du brassard, Yannick Martin, Mickaël Fourtier est un véritable cadre de l’effectif sang et or.

Arrivé au club en 2014, le défenseur central de 27 ans est l’un des joueurs les plus expérimentés. Face au Puy, il aura donc à coeur de guider ses partenaires vers le bon chemin.