N2 – AS Saint-Priest vs Jura Sud : Un nouveau départ

Ce samedi 17 août, à 18h au Stade Jacques Joly, l’AS Saint-Priest reçoit Jura Sud dans le cadre de la 2e journée de National 2.

Une semaine après sa défaite inaugurale contre Marseille Endoume (0-2), la formation sang et or va retrouver son enceinte de Joly, en travaux et sans tribune, pour cette nouvelle saison 2019-2020. Face à Jura Sud, vainqueur lors de la première journée et donc dans le peloton de tête du Groupe D de N2, l’objectif sera clair : débloquer le compteur de points. Pour cela, Lionel Bah pourra compter sur un effectif plus ou moins au complet (27 joueurs), puisque le recrutement estival a pris fin cette semaine avec les arrivées de Ronny Labonne et de Sory Doumbouya.

L’adversaire : Jura Sud

Samedi dernier, Jura Sud a parfaitement lancé son nouvel exercice en N2 en battant Grasse sur sa pelouse (2-1), avec des buts de Cucu et Etoughe. Un soulagement pour la formation basée à Lavans-lès-Saint-Claude, qui est passée tout proche d’une relégation administrative en N3 cet été. Par conséquent, le club fondé en 1991 jouera sa carte à fond dans le Rhône. Mais les San-Priots feront tout pour prendre leur revanche par rapport à la saison dernière, au cours de laquelle Jura Sud avait battu l’ASSP à Joly (7-2) avant le 4-2 du retour…

Le joueur à suivre : Maël Zogba

Après avoir passé deux années au centre de formation de l’AJ Auxerre, Maël Zogba a retrouvé son club de Saint-Priest cet été. Passé par l’ASSP entre 2015 et 2017, le joueur de 19 ans retrouvera donc les siens ce samedi. Titulaire aux côtés de Romaric N’Gouma lors du déplacement à Marseille, le défenseur central aura à coeur de livrer une belle prestation pour réaliser le premier cleen-sheet de la saison et stopper l’hémorragie face à Jura Sud.

La décla de Lionel Bah

“La défaite à Endoume ? Le résultat ne reflète pas la physionomie du match. On a fait une bonne première période, durant laquelle on a eu de bonnes opportunités pour marquer, mais il nous a manqué soit la dernière passe, soit la finition. C’était frustrant, surtout qu’on prend un but à la 40e minute sur un coup de pied arrêté et sur leur seul tir cadré… On rentre donc au vestiaire un peu abattu, car les joueurs se sentaient bien. En deuxième période, on a manqué de justesse en attaque. Et en défense, on s’est découvert pour essayer d’égaliser, donc on a fini par prendre un deuxième but en contre-attaque. Après, ça reste un premier match, il y a des automatismes à prendre, c’est une jeune équipe, pratiquement toute nouvelle. Le collectif va prendre forme petit à petit.

L’inter-saison ? On a fait une bonne préparation estivale. Le stage de cohésion au Kyriad Prestige a été bénéfique. Il y a une bonne ambiance dans le groupe, les joueurs sont travailleurs. Au début, il y a forcément eu un temps d’adaptation et d’acclimatation, mais le groupe vit bien. Cette semaine, on a recruté de nouveaux joueurs. Car on a perdu Khelis Mahdar (genou) pour plusieurs mois, et Yuri (adducteurs) est blessé pour quelques semaines. Donc on a été obligé de prendre de nouvelles recrues pour renforcer l’effectif.

Le match contre Jura Sud ? On voulait bien débuter la saison à Endoume pour éviter de se mettre la pression, mais ça n’a pas marché le week-end dernier. Donc, même si ce n’est que le début de la saison, on est déjà dos au mur. Il faut gagner à domicile pour lancer notre championnat et reprendre de la confiance ! On est content de jouer à Joly. Et j’espère qu’on va montrer un beau spectacle pour les spectateurs présents”.

L’arbitre

L’homme en noir de cette rencontre sera l’un des arbitres les plus prometteurs de la FFF. Âgé de 23 ans, Gauthier Lapalu arbitrera son cinquième match de N2 ce samedi. Il y retrouvera notamment Lionel Bah, Nadji Chorfa, Enzo Le Meur et Moussa Djoumoi, qu’il avait arbitré le 25 février 2018 lors d’un certain AS Saint-Priest – Paris FC en seizièmes de finale de Coupe Gambardella. Ce jour-là, le jeune arbitre originaire de Narbonne avait réalisé une très belle prestation qui lui a permis d’arbitrer quelques semaines plus tard la finale de la Gambardella 2018 entre Tours et Troyes. Il sera assisté par Yoan Aragones et Stefano Longo.


Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.