Ce samedi 17 février, au Parc des Sports Raymond Troussier de Décines-Charpieu, l’AS Saint-Priest reçoit le FC Annecy dans le cadre de la 20e journée de National 2.

Sept jours après sa très belle prestation collective face à la réserve de l’Olympique Lyonnais (3-1), l’ASSP souhaite confirmer sa victoire dans le derby par un bon résultat contre Annecy. Les Sang et Or voudront donc faire honneur à leur cinquième place provisoire, en continuant d’améliorer leur très bon bilan à domicile, qui est de six victoires en neuf matchs.

Sauf que rien ne sera facile pour la troupe de Christian Scheiwe, puisque c’est l’ogre haut-savoyard qui débarque dans le Rhône. En pleine forme après sa victoire contre l’OL B (3-1) et son solide nul contre Villefranche le week-end dernier (0-0), Annecy n’a plus perdu en championnat depuis fin octobre, et la défaite contre le leader Andrezieux (1-5), soit neuf matchs de suite sans défaite.

Mais que le club san-priot se rassure, puisqu’Annecy est perméable à l’extérieur, avec un maigre butin loin de ses terres (3 victoires, 3 nuls et 2 défaites). Pour Saint-Priest, le but sera donc de marquer des points pour se rapprocher du maintien, et rester devant les équipes concurrentes, qui joueront leurs matchs en retard avant la reprise du mois de mars.

L’adversaire : le FC Annecy

3e du groupe B de National 2 avec 33 points : 9 victoires, 6 nuls, 3 défaites – 37 buts marqués, 23 buts encaissés.

Fondé en 1927, le FC Annecy évolue dans le quatrième échelon national depuis 2016, après avoir foulé les rangs professionnels au début des années 1990. Troisième de N2 derrière Andrézieux et Villefranche, le club savoyard joue clairement la montée en National 1. Disposant d’un gros budget, le FCA base son équipe sur ses jeunes formés au club, entourés de joueurs expérimentés, comme Nassim Akrour et Cédric Barbosa.

Après sa défaite 0-4 à l’aller en septembre dernier, l’ASSP rêve de prendre sa vengeance en faisant tomber la meilleure attaque du championnat.

Le joueur à suivre : Ludwig Lahaye

De retour sur les terrains après sa longue blessure au pied, Ludwig Lahaye a faim. Face à Annecy, le latéral de 24 ans, arrivé l’été dernier à l’ASSP en provenance de l’Ile Rousse, aura donc à cœur de se montrer, au moment où il revient au top de sa forme. Avec comme objectif de se montrer décisif dans son couloir droit…