L’As Saint Priest reçoit Le Football Balagne Ile Rousse samedi à 18 heures au Stade Jacques Joly. L’objectif est clair, la victoire pour la montée. A l’occasion de ce match décisif, nous sommes allés interviewer Ange Mavitidi, l’homme des grands rendez-vous, qui a vu sa saison brutalement stoppée par une blessure aux ligaments.

  

Bonjour Ange, première question, comment vas-tu ?

Ma blessure contractée en début de saison a été très dure à vivre puisqu’elle intervenait seulement quelques mois après une première rupture des ligaments croisés.

Je me suis coupé du foot afin de faire le vide et de commencer ma rééducation hors du club.

J’arrive maintenant à une phase avancée puisque je cours depuis déjà plusieurs semaines et commence à retrouver mes sensations avec un ballon.

 

Te sens-tu prêt pour la saison prochaine ?

J’espère l’être ! Le calendrier m’est favorable puisque la trêve estivale arrive à grands pas et elle va me permettre de bien me préparer physiquement pour la reprise, ce qui m’avait fait défaut lors de ma précédente blessure. J’espère réintégrer le groupe CFA ( ! ) le plus rapidement possible, c’est mon objectif.

 

L’équipe est à un match de la montée et c’est toi, en 2013, qui avait envoyé le club en CFA, te souviens-tu de ce moment ?

Oui c’est un très bon souvenir. Je me souviens de ce match serré face à Thiers, on jouait à domicile pour le dernier match du championnat. Je récupère le ballon sur le coté gauche et parviens à trouver la lucarne du gardien adverse. On met un deuxième but et derrière l’équipe fait le maximum pour conserver le score. C’est pour ce genre de moment que l’on aime le foot.

 

« Réintégrer la CFA c’est mon objectif principal ! »

 

Si tu devais comparer cette saison et celle de 2013, que dirais tu ?

On a toujours eu une bonne cohésion au sein du groupe, que ce soit en 2013 ou cette année. L’intégration de quelques jeunes de l’équipe U19 cette année a amené de la fraîcheur.

En 2013, le niveau du championnat était un peu plus relevé à mon avis, c’est pour cela qu’on avait eu un peu plus de mal.

 

Comment juges-tu la saison de ton équipe ?

On a fait une bonne saison dans l’ensemble avec une très grosse première partie de saison ce qui nous à permis d’être bien installés dans le haut du tableau et de commencer à croire réellement à la montée. La trêve nous a un peu cassé les jambes avec quelques matchs difficiles mais dans l’ensemble on mérite largement de monter.

 

Quelle sera la clé pour gagner samedi ?

Le plus important pour samedi c’est de prendre le match avec sérieux et application sans se mettre trop la pression. Il y aura beaucoup d’attentes de la part des supporters et du club, il ne faut pas les décevoir. Les équipes corses jouent avec beaucoup d’intensité, elles ne viennent pas ici pour se faire des amis, à nous de mettre tous les ingrédients nécessaires afin de l’emporter.