L’équipe 3 de l’AS Saint-Priest est en danger. Engluée en fond de classement depuis le début du championnat, ce samedi 1er Avril, au stade Jean Bouin, les Séniors PHR rencontraient le  FC Cluses. Une équipe qui est la 4ème meilleure défense du championnat malgré son classement de lanterne rouge.

Si une équipe perdait ce match, elle était quasiment sûr de descendre en fin de saison. 

Il fallait surtout ne pas perdre!

L’AS Saint-Priest a évité le pire en concédant le match nul 1-1. Cependant le score sonne comme une défaite. Ils avaient la volonté de gagner ce match et en avait les moyens, renforcés notamment par des joueurs évoluant à des échelon supérieurs.

En cette fin de saison, l’équipe 2 étant quasiment sauvé, petit à petit les joueurs de la réserve sont venus prêter un coup de main à la PHR. Des U19 peuvent avoir cette possibilité de découvrir un autre style de jeu que ce qu’ils peuvent connaître actuellement.

Ce match nul n’est pas une si mauvaise opération. Nous prenons tout de même 1 point sur les 4 équipes qui étaient juste devant nous au classement.

L’ASSP s’est fait dominer pendant la 1er mi-temps. Ils encaissent très tôt un but. A la 12ème minutes, une mésentente défensive permet à Cluses d’ouvrir le score.

Par la suite, grâce au gardien qui fait beaucoup d’arrêts nous limitons un écart trop important qui pourrait nous empêcher de remonter. 

Les sang et or entament une 2ème partie de jeu positivement. C’est à leur tour de dominer. Le temps est long avant de réussir à égaliser. Après de multiples tirs parés par le gardien adverse, Aissa Ghazi finit par mettre la balle au fond à la 80ème minute.

Ce but est un motif d’espoir pour la montée car l’équipe prouve à ce moment là ses vertues morales. Dans les 10 dernières minutes, ils leur manquent simplement de réalisme. Cette capacité à transformer des occasions en buts.

Le score est assez cohérent par rapport au match qui s’est déroulé. Nous sommes restés un peu sur notre fin avec un temps additionnel très court. Nous attendions un 2ème but mais le temps nous a manqué.