Vous vous rappelez de la saison 2012/2013 du Bayern Munich en Bundesliga? … Non? … On va vous rafraîchir la mémoire. Cette année là, le club Bavarois termina le championnat avec 25 points d’avance sur son dauphin avec une seule défaite au compteur. Attendus sur les terrains par leurs adversaires avec l’étiquette « d’équipe à battre », ils arrivaient quand même à leur flanquer des raclées. Du 1er octobre 2016 au 31 mai 2017, une situation similaire s’est produite dans le Rhône. Des esthètes du ballon rond portant un maillot rouge ont balayé la concurrence dans une catégorie jusqu’alors méconnue… Ce sont les U15 Féminines de l’AS Saint Priest ! La comparaison avec le Bayern s’arrêtera là (même si la firme Allianz fait partie de l’ADN des deux clubs à sa façon – Stade pour l’un, société du Président pour l’autre).

Les filles du club, coachées par Raphael MAFFEI (qui a pu compter sur le soutien de sa compagne, d’Eric et Adeline) ont réalisé  une saison absolument exceptionnelle. Novices dans le championnat U15 Féminines à 8, elles terminent pourtant avec un bilan de 14 victoires pour 1 seule défaite, 113 buts inscrits pour 14 encaissés (+99 en 16 matchs!).  

PremièrIMG_2797 (1)e Phase : Les crocs et un accroc

La compétition dans cette catégorie se déroule en deux temps. 20 équipes sont réparties en 2 groupes de 10. Chaque participant ne rencontre qu’une seule fois ses adversaires. Les filles se retrouvent ainsi dans la poule B en compagnie du FC Vaulx, de Caluire et Sud Lyonnais notamment. En ouverture du championnat, elles se voient opposées au premier nommé. A l’issue d’un match très ouvert, nos U15 s’imposent 4-2 et enchaîneront avec des victoires nettes et sans bavures 10-0, 6-0, 8-0 et 14-0. On est alors le 12 Novembre. Face à Caluire, dans un jour sans, nos féminines s’inclinent 4-1. Ce résultat sera leur seule défaite de la saison en championnat. Piquées au vif, les protégées de Raphael enchaîneront immédiatement avec un carton record contre l’Eveil de Lyon (23-0 !) qui finira par faire forfait général. Elles termineront tout de même en tête à l’issue de la première phase avec un point d’avance sur leur bourreau du lendemain de l’armistice (82 buts pour, 11 contre).

Deuxième Phase : Le grand Chelem

Après la trêve hivernale, l’AS Saint Priest se retrouve dans la poule qui réunit les meilleures équipes de la première phase. Alors que les matchs promettent d’être plus difficiles, nos U15 féminines se montrent Intouchables, prenant au passage leur revanche sur Caluire (2-0). 7 matchs, 7 victoires, 31 buts inscrits pour 3 encaissés. Malgré une petite frayeur lors de l’ultime rencontre du championnat contre Chazay (2-1), elles sont sacrées championnes du Rhône de la catégorie ! C’est un parcours incroyable et un sans faute qui restera dans les annales. 

En parallèle, elles participeront à plusieurs tournois dans l’année, remportant celui du Puy en Velay, de Pont de Vaux ou encore de Genas. Elles empocheront le challenge shoot one de Villefranche, iront en finale de la Coupe du Rhône Futsal et auront même l’honneur de rentrer avec les joueuses pros de l’OL pour leur dernier match de championnat contre Montpellier. Quelle saison!

Pour expliquer cette réussite, Raphael MAFFEI nous livre sa recette : « Le groupe a été formé il y a 4 ans. On a d’abord effectué un gros travail de motricité car la plupart débutait dans le football. Les filles ont travaillé durement mais une forme de magie les a soudés, créant ainsi les bases d’un véritable collectif sur et en dehors du terrain. Elles se sont toujours entraidées les unes les autres sans jamais se juger, intégrant les nouvelles avec enthousiasme et mettant le groupe au dessus de tout. Je n’ai jamais eu un seul problème de comportement avec les filles et pour cela je dois féliciter leurs parents pour l’éducation exemplaire qui leur ont inculqué. Je ne dis pas que cela a été facile de les emmener où elles sont car il y a derrière un travail énorme de réalisé, mais lorsque les fondations sont bonnes, c’est plus simple de passer d’un étage à l’autre. Honnêtement, je n’aurai pas imaginé que cette équipe allait me rendre aussi fier et me donner autant de plaisir. »dscf4974

Ce groupe fait également la fierté de l’AS Saint Priest. Dans les couloirs du club, nombreux sont ceux qui louent les résultats et l’état d’esprit de cette catégorie. Dans un monde où le culte de l’individualisme fait la une des journaux (notamment en période de mercato), nos jeunes san-priotes prouvent chaque jour que l’amour du maillot, l’amitié dans le sport, le respect et le dévouement au service d’un collectif existent encore. Elles se préparent désormais pour le foot à 11, espérant participer à une compétition où elles pourront se mesurer à la référence de leur discipline, l’OL (peut-être la saison qui arrive). L’équipe a également un projet magnifique : Rester ensemble jusqu’aux seniors et faire gravir à l’AS Saint Priest les échelons du football féminin.

Jean Michel Aulas rêvait de voir l’Olympique Lyonnais remporter une Coupe d’Europe et ce sont les filles qui l’ont exaucé en premier. Quant au président de l’ASSP, Patrick Gonzalez, il veut faire monter le club en Ligue2.

Et si c’était cette génération de futures femmes qui lui offrait ce vœu avant tout le monde? Les paris sont ouverts !

Nous en profitons pour remercier le partenaire de l’équipe : L’Hôpital Privé de l’Est Lyonnais – http://www.hpel.fr

 

IMG_1637