Ce samedi 11 mars à 17h au Stade Jacques Joly, l’AS Saint-Priest recevra le FC Cournon-d’Auvergne dans un match capital pour la suite de la saison.

Pour espérer une montée en CFA (futur National 2) à l’issue de cette saison 2016-2017, l’ASSP aura forcément besoin de faire une bonne série à l’approche du sprint final, alors qu’il ne reste plus que neuf matchs de championnat à jouer d’ici à la fin du mois de mai. Et si cette bonne dynamique doit débuter après un début d’année 2017 compliqué, avec une seule victoire au compteur en cinq rencontres, cela doit être face à Cournon.

Face au club auvergnat, Saint Priest a effectivement la possibilité d’enchaîner un deuxième succès consécutif après la victoire contre Chamalières (0-2), il y a quinze jours. Samedi, le club rhônalpin devra donc saisir cette occasion face à l’avant-dernier du groupe, qui n’a plus gagné depuis le 17 décembre dernier.

Alors que le leader san-priod a perdu ses deux derniers matchs à Joly, la troupe de Christian Scheiwe espère aussi faire un joli coup en laissant à distance ses deux rivaux principaux situés à deux unités, à savoir Louhans Cuiseaux, qui jouera un match difficile face à une équipe d’Aurillac en pleine forme à domicile, et Bourgoin Jallieu, qui affrontera Chamalières.

L’adversaire

FC Cournon, 13e du groupe F de CFA2 avec 11 points en 17 journées : 2 victoires, 5 nuls et 10 défaites / 19 buts marqués et 39 buts encaissés.

Fondé en 1919, le FC Cournon-d’Auvergne est un club bientôt centenaire. Cette formation fait partie du Top 5 auvergnat avec le Clermont Foot (Ligue 2), Le Puy (CFA), Aurillac et Chamalières (CFA2). Stabilisé en CFA2 depuis 2009 après un passage en Division 3 dans les années 70-80, ce club familial se base sur des joueurs locaux.

2015_2016_63280_535789Le joueur à suivre

Ce samedi face à Cournon, Cédric Goncalves devrait faire ses premiers pas au Stade Jacques Joly sous le maillot de Saint Priest à domicile. Arrivé au mercato hivernal en janvier, six mois après la fin de son contrat avec le Clermont Foot, où il a joué une vingtaine de matchs chez les professionnels entre la Ligue 2 et les coupes nationales, le milieu offensif voudra confirmer de belles promesses affichées pour ses grands débuts sous le maillot sang et or, il y a deux semaines à Chamalières.